La Vaisselle

Aujourd’hui j’aimerais vous parler de quelque chose que j’affectionne beaucoup :  la vaisselle !  Et je ne vous mentirais pas en vous avouant que c’est une véritable passion, voire peut-être une addiction car ceux et celles qui travaillent avec moi savent qu’il ne faut pas me laisser seul avec un catalogue et que la pièce où nous stockons celle-ci a des allures de showroom.

Car on pourrait aisément comparer une assiette à la page blanche de l’écrivain. Il y a une sorte de beauté dans cet objet immaculé qui ouvre tout le champ des possibles. C’est une véritable source d’inspiration pour moi, il me suffit de voir une assiette qui me plaît pour avoir immédiatement l’envie de créer une recette dans celle-ci. Et la vaisselle est partie prenante de l’expérience en Gastronomie car c’est aussi elle qui définit le dressage du plat. Elle va déterminer la façon de tailler de nos produits, le volume de notre design ou encore le sens de lecture – et donc de dégustation – de notre recette. Ils nous arrivent parfois de dresser la même recette dans des assiettes différentes et même si le goût reste le même, le rendu lui est complètement différent.

Pour ce qui est du style et des marques de la vaisselle, je suis très hétéroclite et mes choix se portent selon mes humeurs et les tendances du moment : extra-plate, gondolé, alvéolé, gonflé, blanc brillant ou mat, gris … Il y a là une foule de possibilités qui ne demandent qu’à être explorées.

Enfin il y a aussi la dimension du souvenir qui est très forte car une table bien dressée nous rappellera toujours les repas de familles ou ces grandes occasions où l’on met les petits plats dans les grands. Et puis ils sont aussi objets de voyage : quand la théière en fonte vous emmène en Japon, celle en Porcelaine vous ramène en Angleterre et parfois même en enfance avec les aventures d’Alice au Pays des Merveilles.

Aimer la vaisselle quand on aime la Gastronomie, c’est en quelque sorte logique puisqu’on accorde autant d’attention au contenu qu’au contenant. Et puis c’est toujours un plaisir quand certains de nos gourmets ont été sensibles à nos choix en matière de vaisselle.

Lionel Giraud

articles similaires

Une Après séance « A vif ! »

L’apprenti

Un dîner parfait selon Lionel Giraud

Un Été à notre Table !

Top